Edouard CUENDET
Député PLR au Grand Conseil
PLR - Les Libéraux-Radicaux Genève

navigation
accueil
qui suis-je?
Vie politique et engagement
Parcours professionnel
mes intérêts
me contacter
votre soutien
Vie politique et engagement

Je milite pour que Genève offre des conditions favorables pour le développement des entreprises, garantes de la prospérité du canton.

Je suis membre depuis de très nombreuses années de l’Association libérale de Cologny dont j’ai été le secrétaire. Je siège au Grand Conseil depuis octobre 2004 et mon action politique porte avant tout sur la gestion de l’Etat et des finances publiques. Je participe aux travaux des commissions suivantes : finance, économie et contrôle de gestion. J’ai notamment contribué activement à l’élaboration d’un projet de loi visant à instaurer un frein aux dépenses et, dans le débat sur chaque texte législatif, je suis particulièrement attentif aux aspects financiers des projets soumis au Grand Conseil.

Mon engagement politique s’articule autour de trois axes principaux :
 
  • Finances et fiscalité : je milite pour que le canton se dote d’un budget de fonctionnement raisonnable afin de  ne pas tomber dans la spirale infernale de l’endettement. Je plaide aussi pour que le niveau de la fiscalité soit réduit, en particulier pour la classe moyenne et les familles. L’imposition des entreprises doit également rester attractive, afin de permettre le maintien et la création d’emplois sur notre territoire.

  • Je vous invite à lire mon billet "Bienvenue au Business Park de Tannay!", publié le 6 novembre 2017, ainsi que celui intitulé "Caisse de pension: pas de place pour les apprentis sorciers!" sur mon blog.

 

  • Economie : le canton doit offrir des conditions favorables à l’implantation et au développement des entreprises. Cela passe notamment par la mise à disposition de zones d’activités suffisantes. Par ailleurs, les horaires d’ouverture des magasins doivent être améliorés, pour permettre de relancer la consommation locale face à la concurrence française et pour répondre aux besoins du tourisme.

 

  • Logements et infrastructures : pour être en mesure d’accueillir à Genève les personnes qui souhaitent contribuer à sa prospérité, il faut construire davantage de logements. De même, notre canton doit se doter des infrastructures nécessaires à son développement futur, en particulier dans le domaine de la mobilité.

    Je vous invite à lire mon billet "Ensemble à gauche: une initiative irresponsable!", publié le 20 février 2018, sur mon blog à propos de ce sujet si important pour Genève !
copyright Techover